Quel est le secret de l’Ethereum qui va lui permettre de supplanter le Bitcoin à court terme ?

Le Bitcoin existe depuis un certain temps et il s’est avéré particulièrement fonctionnel pour envoyer de l’argent d’un compte à un autre, mais comme toute innovation sur un marché de rupture, il est temps à un moment donné de passer à la génération suivante. Beaucoup de gens ont souhaité apporter des améliorations au réseau Bitcoin, que ce soit pour rendre le minage plus facile ou plus équitable, ou pour accélérer le traitement des transactions.

Dans cet article, je vous propose d’aborder les cryptomonnaies pas simplement comme des moyens de paiement mais comme des ecosystèmes et donc de comprendre pourquoi ethyreum est à mon avis bien supérieur au bitcoin car il ouvre aux développeurs un potentiel énorme d’applications. Nous en verrons quelques unes et notamment le “smart contrat”, ou comment l’ethereum pourrait remplacer la justice d’une certaine façon.

Enfin je vous donnerai des systèmes pour trader les cryptodevises et faire un placement à moyen long terme. Bonne lecture !

(suite…)

4 principes pour réussir dans le trading de volatilité

On a tous déjà entendu au moins une fois les proverbes classiques qui s’appliquent au trading en général comme “Coupez vos pertes rapidement et laissez courir vos gains” et plein d’autres. Mais quels sont les éléments qui peuvent vous donner un avantage dans le trading assez spécifique de la volatilité ?

Je vous détaille 4 principes à respecter lorsque vous tradez sur la volatilité

 

(suite…)

Momentum pour investir

Quel est le meilleur moment pour débuter une stratégie sur la volatilité ?

Une question qu’on me pose souvent : quel est le meilleur moment pour investir sur une stratégie de volatilité (si je ne suis pas déjà investi) ?

C’est une question légitime.

La “meilleure” réponse

Les stratégies que je préconise sur Volatilité Trader sont des stratégies de long terme avec des investissements sur plusieurs jours ou plusieurs semaines. Le but de ces stratégies est de capturer le biais statistique offert par les propriétés intrinsèques de la volatilité : le “roll-yield”, la prime de risque de volatilité et le retour à la moyenne (ces éléments sont expliqués dans l’ebook offert). Bien que la date de démarrage va avoir un impact sur votre performance à court terme, sur le long terme votre date de départ n’aura qu’un impact mineur. Cela est spécialement vrai lorsque vous investissez un même montant à intervalles réguliers (investissement de 10 k€ chaque début d’année). 

Voilà la meilleure réponse, néanmoins je comprends que cela ne soit pas pleinement satisfaisant et que cela manque un peu de pragmatisme.

(suite…)

Le fonctionnement des ETF sur la volatilité

Pourquoi trader la volatilité ?

La réponse est claire : les produits de trading sur la volatilité peuvent vous aider à affûter vos compétences de Market timing. La volatilité en tant que classe d’actifs n’existait pas jusqu’en 2009. Le premier ETF disponible sur la volatilité : iPath S&P 500 VIX Short Term Futures ETN (VXX) a été lancé le 30 janvier 2009. Son corollaire inverse le VelocityShares Daily Inverse VIX Short Term Futures ETN (XIV) a été lancé le 30 novembre 2010, il réplique la baisse de la volatilité. Les autres ETFs qui sont le SVXY (1x short volatility) et UVXY (2x long volatility) ont été lancés en octobre 2011. Aujourd’hui il existe des dizaines de trackers sur la volatilité : VIXY, VXZ, VIXM, XVIX, VIIX, VIIZ, ZIV, etc. Mon but n’est pas de tous les couvrir. Si cela vous intéresse, en cherchant sur Internet vous pourrez trouver une liste complète assez facilement.

La volatilité est une classe d’actifs relativement nouvelle, ce qui explique qu’il y a assez peu de littérature sur le sujet dans le monde anglophone et en français c’est simplement le néant total. Cela explique que la plupart des investisseurs ne soient pas du tout familiers avec cet actif.

(suite…)

Les principes mathématiques de l’investissement

Les principes mathématiques d’une perte en bourse et de son comblement pour revenir break even sont exprimés de manière succincte par Warren Buffet : « La règle numéro un de l’investissement est de ne pas perdre d’argent. Règle numéro deux : regarder à nouveau la règle numéro un ».

Tandis que la plupart des blogs sur la bourse ou des livres sur l’investissement se focalisent sur la beauté des intérêts composés et les liens fantastiques que cela peut permettre de délivrer sur longue période de temps, ils omettent consciencieusement ou pas que chaque classe d’actifs a un prix et que ce prix fluctue aussi bien la hausse qu’à la baisse. Et si ce prix fluctue à la baisse sur une longue période, les intérêts composés ou les dividendes peuvent ne pas suffire à simplement revenir à votre investissement initial. Pour rappel, si votre investissement perd 20 % vous avez besoin de générer 25 % pour simplement revenir à votre position initiale. Si vous perdez 30 % vous avez besoin d’une hausse de 43 % pour revenir break even. Si vous perdez 50 %, le gain requis est de 100 % et enfin si vous subissez une perte de 60 % vous aurez besoin d’une hausse de 150 % pour simplement revenir à votre niveau initial. Plus fort votre investissement chute, plus haute sera la falaise à remonter pour revenir au niveau initial. Et une fois qu’une classe d’actifs a perdu son intérêt de la part des investisseurs, il n’est pas du tout certain qu’elle retrouvera une certaine attractivité dans un laps de temps court. Parfois, cela prend des décennies pour que les classes d’actifs reviennent à leur niveau initial. Regardez par exemple ce qui s’est passé sur le Nasdaq ou sur le marché des actions Japon par exemple.

(suite…)

Pourquoi bien choisir ses actions en bourse est complexe ?

Les boursicoteurs adorent le marché actions et ils adorent détenir des actions. Le rêve pour un investisseur c’est d’acheter un super produit ou un super service puis d’acheter les actions de la société qui les fabrique pour les détenir sur le long terme et faire fortune à partir de l’investissement initial.

C’est l’essence même du capitalisme.

Apple, Microsoft, Procter & Gamble la liste est longue. Ça paraît tellement facile acheter un iPhone détenir des actions Apple et partir en vacances avec plein de profits. Mais pour chaque succès comme Apple il y a cinq échecs comme Blackberry. Bien que Blackberry ait été une très belle société, l’action Blackberry n’a pas représenté un bon investissement depuis 2007 lorsque la plupart des investisseurs de ma génération devinrent en âge d’investir. Tandis que Microsoft avait triplé son chiffre d’affaires et sa rentabilité depuis 2000, l’action a connu une longue descente aux enfers. En même temps une compagnie comme Amazon ou Salesforce qui n’étaient pas forcément rentable ont atteint des sommets en bourse.

Pour chaque succès comme Apple, il y a cinq échecs comme Blackberry

(suite…)

Les grandes tendances et perspectives sur la bourse et les marchés financiers pour 2017

Je n’ai pas de boule de cristal, mais l’idée de cet article est de passer en revue les grandes perspectives macroéconomiques et d’en déduire quels seront les effets sur les différentes classes d’actifs et ainsi orienter votre stratégie financière pour bénéficier des marchés en 2017. Bien entendu, on fera un focus particulier sur la volatilité pour envisager les tendances et voir comment en profiter au mieux.

(suite…)